Pareil, pas pareille

Pareil, pas pareille

Jeunesse primaire

  |  Inclusion et vivre-ensemble

Respect des différences

  • Durée45-50 minutes
  • TexteNicolas Gendron
    François Morin
  • Mise en scèneJean-François Gascon
  • ScénographieCybel St-Pierre
  • Public cible6-12 ans
    1er, 2e et 3e cycles primaire
  • DistributionJulie Cantin-Béliveau
    Olivier Courtois
  • Direction artistiqueJean-François Gascon
  • CostumesCybel St-Pierre

PAREIL, PAS PAREILLE: un appel à l'ouverture et l'inclusion.

Tout le monde remarque la différence, les enfants comme les adultes, pour le meilleur… et pour le pire! Car, tant de choses peuvent nous différencier dans un groupe : la couleur de la peau, l’habillement, un handicap, un trait de comportement, une difficulté d’apprentissage…

Tout en voulant être traités comme quelqu’un d’unique, les enfants ont aussi un besoin de se fondre dans la masse. Pour être acceptés et s’accepter eux-mêmes, ils veulent être pareils aux autres. Ce qui les distingue peut les faire souffrir. D’un autre côté, ils éprouvent aussi un grand besoin d’être reconnus et appréciés pour ce qu’ils sont.

La pièce

Juliette se trouve trop « normale »… Elle revendique le droit d’être différente. Curieuse et attentive, elle ne cherche habituellement pas à attirer l’attention, jusqu’à ce que…

Simon-les-nuages souffre de ce qu’on appelle « un déficit d’attention ». Il a du mal à se concentrer, tout le monde le trouve pas mal « perdu ». Cette différence l’amène à être pointé du doigt. On le ridiculise, on l’intimide jusqu’à ce que… Juliette s’en mêle… avec peut-être… un peu trop d’enthousiasme.

Situations cocasses, beaucoup de rires… mais surtout, une expérience théâtrale vivante et une réflexion sur le regard qu’on porte sur les autres!

Un texte drôle et touchant qui invitera les enfants à la réflexion sur les différences.
Un appel à l'inclusion, au respect et au mieux-vivre ensemble.

Guides d'animation pédagogique

La pièce s'adresse à tous les niveaux: de la 1re à la 6e année!
Deux guides l'accompagnent, un destiné au premier cycle; l'autre aux 2e et 3e cycles.

L’intolérance, les jugements, les préjugés cachent souvent de l’ignorance. Pour vivre dans une société où règne l’ouverture d’esprit, il faut apprendre aux enfants à se questionner. Discuter avec eux sur le sujet les aidera à cheminer dans ce sens. Adopter des comportements adéquats et inclusifs envers ceux qui sont différents, c’est un apprentissage qui durera toute la vie!

La production est disponible en tout temps, partout au Québec!

Pour plus d'informations

Emmanuelle Nadeau
Responsable du secteur social et milieu de travail
819-758-0577, poste 233
514-383-7077, poste 233
enadeau@parminou.com


Calendrier de tournée

  • Vendredi 31 Août 2018à Brossard
  • Mardi 4 Septembre 2018à St-Eustache
  • Vendredi 28 Septembre 2018à Laval
  • Mercredi 19 Décembre 2018à Longueuil
  • Jeudi 20 Décembre 2018à Mercier
  • Mercredi 9 Janvier 2019à Sherbrooke
  • Lundi 14 Janvier 2019à Québec
  • Vendredi 25 Janvier 2019à Montréal
  • Mardi 26 Février 2019à St-Jean-sur-Richelieu
  • Jeudi 28 Février 2019à Kirkland
  • Jeudi 11 Avril 2019à Boisbriand

Commentaires

  • « Une fois de plus cette année, nous avons fait venir dans notre école le théâtre Parminou pour une représentation devant les élèves de 4e, 5e et 6e année. Après, Visage à trois faces, Biens Vivants et Miroir, nous avons récidivé avec Pareil pas pareille. Nous avons, élèves et adultes confondus, beaucoup apprécié cette nouvelle production et nous la recommandons aux écoles qui souhaitent discuter avec leurs élèves des préjugés, des stéréotypes et des différences. Cette pièce de théâtre à la fois drôle et sérieuse a réussi à nous faire réfléchir à notre façon souvent hâtive de juger celui qui est différent et à comment chacun de nous peut participer à détruire les préjugés en faisant un geste vers l’autre et en cherchant à se faire sa propre opinion sur ce qu’il est réellement.  »
    - Nathalie Raymond et Véronique d'Aigremont, CSMB
  • « Nos élèves de la 3e à la 6e année ont eu la chance d'assister à la pièce Pareil, pas pareille. Tout comme nous, vous avez pu constater à quel point le thème de la différence est important pour nos élèves. Ils se reconnaissaient à travers la pièce. Ils s'identifiaient aux personnages et à ce qu'ils vivaient. Ce fut certainement un moment marquant pour eux. (...) Vous contribuez à leur développement de façon particulière. »
    - Lucie Aylwin, directrice et Barbara René, directrice adjointe, École Adélard-Desrosiers