Qui a tué Freebird?

Avant de commencer

L'importante couverture médiatique d'actes terroristes a mis la radicalisation menant à la violence au cœur des préoccupations publiques. Les images d'actes de guerre et d'attentats font partie du quotidien. Les faiseurs d'opinions veulent susciter l'indignation, laissant souvent de côté la recherche de faits vérifiables au profit des raccourcis, des amalgames, des rumeurs ou même des sondages. Les peurs, les xénophobies et la discrimination forment alors un terreau fertile aux polarisations des opinions et à de nouvelles radicalisations. Quel rôle peut jouer l'école dans un tel contexte?

L'école peut offrir aux élèves un espace où l'objectif premier est de comprendre les enjeux polarisants, plutôt que de simplement s'en faire une opinion. Elle peut aussi créer un espace de dialogue entre les élèves, où la diversité des points de vue vise à enrichir la compréhension d'une situation.

La pièce Qui a tué Freebird? du Théâtre Parminou vous invite à créer ces espaces avec vos élèves. La pièce se veut une occasion d'amener les élèves à chercher à comprendre plutôt que de chercher à juger, ainsi que de dialoguer plutôt que de débattre.

Vous trouverez dans ce guide des idées d'activités à vivre avant et après la pièce Qui a tué Freebird? Ces activités visent à discuter à l'école de sujets pouvant faire l'objet de polémiques dans l'espace médiatique québécois, toujours dans des objectifs d'exploration, de compréhension et de dialogue. En ce sens, vous trouverez dans Le guide pédagogique « Aborder les sujets sensibles avec les élèves » d'excellentes pistes de réflexion pour vous sentir plus à l'aise avec ce type d'échanges.

Il est important de souligner que ce guide propose une approche par dialogue en classe et non pas le débat. La différence majeure est que le dialogue vise l'enquête et l'échange d'informations sur une situation. Étant donné que le processus de radicalisation passe par une polarisation des opinions, il n'est pas recommandé d'organiser des débats du type « pour ou contre » les sujets sensibles qui sont abordés dans les activités.

Qui a tué Freebird Qui a tué Freebird Qui a tué Freebird

Activités avant la pièce

Période maximale de 75 min

3 mythes sur la radicalisation - 25 min

Vrai ou faux?

Au Québec, les étudiants immigrants qui disent pratiquer une religion sont ceux qui supportent le plus la radicalisation violente.

Réponse

Faux

Selon une recherche menée dans les cégeps en 2016 par le centre SHERPA , très peu d'étudiants supportent la radicalisation violente au Québec. La recherche révèle que les étudiants immigrants et ceux qui disent pratiquer une religion supportent moins la radicalisation violente que les étudiants non pratiquants et que ceux nés au Québec.

Vrai ou faux?

Il est possible d'être approché par des membres d'organisations radicales dans le confort de votre salon.

Réponse

Vrai

Plusieurs groupes radicaux produisent des vidéos, des photos ou des articles de propagande pour glorifier leurs actions ou leurs discours. Leurs recruteurs utilisent les réseaux sociaux pour diffuser ces messages et approcher ceux qui les consultent. Dans son Plan d'action La radicalisation au Québec : agir, prévenir, détecter et vivre ensemble , le gouvernement nomme que l'un des moyens de prévenir la radicalisation menant à la violence est de sensibiliser les jeunes à l'influence des propos haineux diffusés sur les réseaux sociaux ou autres moyens de 

Vrai ou faux?

La radicalisation violente est surtout favorisée par les organisations terroristes islamistes.

Réponse

Faux

En 2016, la GRC recensait 24 groupes extrémistes ayant mené des actions violentes ou illégales au Canada. Parmi ceux-ci, 15 sont des groupes d'extrême droite, 6 d'extrême gauche, un pour les droits des animaux, un écologiste et un antigouvernemental.

À partir de ces informations, pouvez-vous nommer et déconstruire d’autres stéréotypes ou préjugés au sujet de la radicalisation violente?

Radicalisation, terrorisme et médias - 30 min

Cette activité utilise une ressource vidéo en ligne. Prévoyez le matériel nécessaire pour le visionnement.

freebird-televisionRegardez ensemble la capsule vidéo
C'est quoi le problème avec Louis T – Le terrorisme. (Durée 4 min 41 sec.)

Questions de discussion
  • Selon l'Institute for Economics and Peace, 82% des victimes du terrorisme se sont situées en Irak, Afghanistan, Pakistan, Nigeria et en Syrie. Est-ce que les attentats dans ces pays sont aussi bien couverts par les médias d'ici que ceux qui ont lieu en Europe et aux États-Unis? Pourquoi?
  • Selon Richard Martineau, du Journal de Montréal, « Tous les musulmans ne sont pas terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans. » Cette affirmation est fausse. Pourquoi cet éditorialiste affirme-t-il quelque chose qu'on peut facilement démontrer comme faux?
  • Selon le Département américain de la défense, entre 2001 et 2012, il y a eu 5 fois plus de morts liés à des actes de violence de chrétiens d'extrême droite et d'actes menés par des islamistes. Pourquoi la couverture médiatique des actes violents d'extrême droite est-elle moins importante?

freebird-televisionRegardez ensemble la capsule vidéo
Faut en parler - Origines des actes terroristes. (Durée 2 min 12 sec.)

Questions de discussion
  • Selon Frédéric Castel, la majorité des actes terroristes ne sont pas religieux en occident. Est-ce à votre avis la perception générale de la situation? Pourquoi?
  • Après avoir vu ces 2 capsules vidéos, quelles sont vos réflexions sur la couverture médiatique du terrorisme?

La pièce : Qui a tué freebird?

Qui a tué Freebird Qui a tué Freebird Qui a tué Freebird

Présentation des personnages - 20 min

Rose (Sophie Martin)
Rose a 18 ans. Elle est québécoise d'origine canadienne-française. Elle se dit anarchiste libertaire. Elle vient tout juste d'entrer au Cegep.

Jasmin (Marc-André Brunet)
Jasmin a 14 ans. Il est québécois d'origine canadienne-française. C'est le demi-frère de Rose, ils ont la même mère, mais pas le même père. Il est en secondaire 3.

Paul (Marc-André Brunet)
Paul a 48 ans. C'est le père de Rose et le beau-père de Jasmin. Il est commandant de police.

Asma (Talia Hallmona)
Asma a 17 ans. Elle est québécoise d'origine algérienne. C'est l'amie d'enfance de Rose, elle va au Cegep avec elle. Asma est de religion musulmane et porte le hijab.

Manu (Christian Miguel Rangel Aguirre)
Manu a 16 ans. Il a immigré du Mexique au Québec à l'âge de 12 ans. Il a sa résidence permanente et est en attente pour obtenir sa citoyenneté canadienne. Il est en secondaire 5.

Sondage auquel répondre individuellement en ligne avant la pièce - 10 min

Via le lien reçu pour votre école

Pistes d'écoute de la pièce

Voici quelques réflexions que vous êtes invités à faire durant Qui a tué Freebird?

  • Il y aura des personnages auxquels vous allez vous identifier un peu, beaucoup ou pas du tout. Pour chacun, demandez-vous pourquoi? Est-ce à cause de son discours ou de ses caractéristiques personnelles?
  • Chaque personnage a une cause ou une idée qui lui tient à cœur. Est-ce que vous êtes sympathiques à chacune de ces causes ou idées? Pourquoi?
  • Peut-être que même avant la fin de la pièce, vous aurez votre petite idée de qui a tué Freebird. Pourquoi? Est-ce à cause des faits présentés dans la pièce? Est-ce que vous êtes influencé par les caractéristiques personnelles des personnages ou par votre sympathie ou antipathie pour leur cause ou idée?

Activités après la pièce

Durée au choix

Qui a tué Freebird Qui a tué Freebird Qui a tué Freebird

Dialogues sur des sujets polarisants en lien avec éléments de la pièce

1. Dialogue sur les droits des animaux - 30 min

Cette activité utilise une ressource vidéo en ligne. Prévoyez le matériel nécessaire pour le visionnement.

Extrait de la pièce
Manu

-    Freebird a été tué à coups de battes de baseball. [...]
-    Je sais c'est qui. [...]
-    J'ai juste envie d'aller péter ses vitres. [...]

Jasmin

-    Je peux y aller avec toi. Je suis pour les pitbulls. Pis j'aime ça péter des vitres.

Activité 1.1

Durant l'été 2016, un débat a touché plusieurs villes du Québec sur les mesures à prendre pour réduire les attaques par les chiens. La peur des attaques suscitée par la couverture médiatique a transformé cette réflexion en un débat polarisé : pour ou contre les pitbulls.

freebird-televisionRegardez ensemble la capsule vidéo
Vérités et conséquences avec Louis T – Les pitbulls. (Durée 6 min 17 sec.)

Nommez des positions extrêmes dans le débat sur les pitbulls.

Quels sont les risques de tenir un débat sur les pitbulls dans un objectif électoraliste?

Pouvez-vous proposer des pistes d’actions plus nuancées et moins extrêmes que pour ou contre les pitbulls?

Activité 1.2

freebird-sea-shepperdLa Sea Shepherd Conservation Society (SSCS) est une organisation internationale à but non lucratif de conservation de la faune et de la flore marines. Elle s’est donné comme mission de mettre un terme à la destruction des écosystèmes marins et au massacre des espèces dans le but de conserver et de protéger la biodiversité des océans du monde entier.
Elle met en place des stratégies d’action directe pour enquêter, documenter et intervenir si nécessaire afin d’exposer et de combattre les activités illégales en haute mer, particulièrement la pèche à la baleine

freebird-televisionRegardez ensemble la capsule vidéo
Parfois les interventions de l'organisation sont incommodantes, comme dans cette vidéo, où l’équipe lance des bombes puantes sur un baleinier (Durée 1min 55 sec.)

freebird-televisionRegardez ensemble la capsule vidéo
Parfois ses interventions sont plus agressives, où le bateau de la Sea Sheperd entre en collision avec un baleinier (Durée 1min 07sec)

Qu’est-ce qui distingue les moyens mis de l’avant par la Sea Sheperd de ce que Manu et Jasmin envisagent pour la défense des droits des animaux?

Diriez-vous que la Sea Shepherd est un groupe radical? Pourquoi?

Diriez-vous que la Sea Shepherd est un groupe violent? Pourquoi?

Qu’est-ce qui la distingue de groupes qualifiés de terroristes?

2. Dialogue sur l’immigration au Québec - 30 min

Cette activité utilise une ressource vidéo en ligne. Prévoyez le matériel nécessaire pour le visionnement.

Extrait de la pièce
Jasmin

-  C’est un bandit! Mon père y’a ben raison. On est pus chez nous. C’est rendu qu’on fait rentrer n’importe qui! Du monde qui ont faite de la prison !

Caricaturant.

-  Y parlent pas notre langue.
-  Y mangent pas ce qu’on mange.
-  Y nous volent nos jobs. […]

Activité 2.1

freebird-livre-danger-dangereuxDepuis 2014, le déplacement de millions de réfugiés, fuyant notamment l’Afghanistan et la Syrie, fait l’objet d’une importante attention médiatique. L’annonce du gouvernent canadien d’accueillir 25 000 Syriens a créé plusieurs réactions, transformant une réflexion sur les meilleurs moyens de les accueillir en un débat polarisé : pour ou contre l’accueil des réfugiés.
Lisez le document En danger et non dangereux, produit par Amnistie internationale dans le but de déboulonner des préjugés et des mythes relatifs aux réfugiés.

Est-ce que vous avez déjà entendu certains des préjugés et stéréotypes présentés dans le document? Si oui, dans quels contextes?

Quels sont les risques de véhiculer ces préjugés et stéréotypes dans l’espace public?

Proposez des pistes d’actions déconstruire ce type de préjugés et stéréotypes dans votre entourage?

Activité 2.2

En mars 2016, le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion a adopté sa Politique québécoise en matière d’immigration, de participation et d’inclusion Ensemble, nous sommes le Québec. Cette politique aborde un grand nombre d’enjeux en lien avec la diversité québécoise. Elle touche autant les relations avec les Premières nations, l’intégration des immigrants que la discrimination des minorités visibles sur le marché du travail. Les critiques de cette politique par les partis d’opposition auraient pu pousser plus loin la réflexion sur ces enjeux et sur les meilleurs moyens à mettre en place. Elles ont plutôt favorisé un débat polarisé : plus ou moins d’immigrants.

freebird-televisionRegardez ensemble la capsule vidéo
Vérités et conséquences avec Louis T – Immigration –Partie 2. (Durée 5 min 17 sec.)

Nommez des peurs associées à l’immigration qui sont véhiculées au Québec?

Que le Québec accueille 50 ou 50 000 immigrants par année, quelles sont les conséquences de la présence de ces peurs dans la société d’accueil?

Pouvez-vous proposer des pistes d’actions pour favoriser de meilleures relations dans le contexte de diversité culturelle québécois (Premières nations, communautés culturelles, communautés linguistiques…)?

3. Dialogue Et si les rôles étaient inversés? - 30 min

Cette activité utilise une ressource vidéo en ligne. Prévoyez le matériel nécessaire pour le visionnement.

Extrait de la pièce
Asma

-  Tout le monde capote parce que la musulmane porte pas de bikini !

Rose, piquée par la curiosité

-  Où ça ?! (Elle regarde sur l’écran d’Asma. Commentant.) Jouer au volleyball habillée de même ! Wow ! Bravo la chaleur. Faut être genre vraiment folle!

Asma

-  Pis t’as rien à dire sur l’autre ?!

Rose

-  Laquelle… ???

Asma

-  Celle qui est obligée de porter un bikini ! /p>

Rose, admettant

-  Ouais…

Asma

-  Les filles sont obligées de porter un bikini. Les gars peuvent s’habiller comme ils veulent ! Bravo l’égalité !

La loupe médiatique braquée sur les communautés culturelles, particulièrement les immigrants favorisent des critiques parfois aberrantes, comme dans ce cas des vêtements des joueuses de volleyball. Et si les rôles étaient inversés?

freebird-televisionRegardez ensemble la capsule vidéo
Les brutes – Et si les brutes répondaient aux mêmes questions qu’aux musulmans. (Durée 4 min 17 sec.)

Dalila dit que le regard qu’on porte sur soi n’est pas aussi critique que celui qu’on porte sur les autres. Êtes-vous d’accord avec cette affirmation? Pourquoi? Dans les cas où c’est vrai, quelles conséquences est-ce que cela peut avoir sur les relations interpersonnelles ou intergroupes?

freebird-televisionRegardez ensemble la capsule vidéo
180 de l’humoriste Yassine Belattar (Durée 5 min 01 sec.)

Chacune des situations présentées semble ridicule, pourquoi?

Seraient-elles ridicules ou réalistes, si les rôles n’étaient pas inversés?

Proposez des pistes d’action afin de favoriser des échanges harmonieux sur les sujets touchant les diversités religieuses et culturelles.

Sondage auquel répondre individuellement en ligne après la pièce et les activités - 10 min

Via le lien reçu pour votre école